Confinement COVID-19

Découvrez ici des photos qui racontent ce que vous vivez durant la période de pandémie du coronavirus en 2020.

Participer au projet

Ces photographies n'ont pas été réalisées par moi-même. Elles sont un recueil d'un projet participatif que j'ai initié, où chacun documente à sa façon, par une photo, l'impact qu'a la pandémie et le confinement sur sa vie. Autant de témoignages authentiques qui racontent mieux que l'aurait fait un reporter ou un journaliste la vie durant le confinement du Covid-19. J'ai imaginé ce projet pour créer et témoigner tous ensemble de cet événement sans précédent, tout en respectant la distanciation sociale. Découvrez ci-dessous les témoignages que j'ai recueilli.

film star wars science fiction coronavirus covid 19
Photo - Damien Brunet

"Cette étrange période, figée dans le temps, fait écho à certains de mes travaux. Elle aura également été pour moi l'occasion de mettre à l'épreuve une maxime selon laquelle créer un handicap dans son processus créatif permet de forcer son imagination à se révéler. J'ai donc pu, avec les moyens du bord, tester d'autres sujets (iris, jouets, animaux) que mes modèles habituels et d'autres techniques. Et j'ai beaucoup appris de ce confinement."
- Damien Brunet

jeux video espace science fiction confinement covid-19
Photo - Ghislain A.

"Ce fut pour nous l'occasion de se retrouver et de partager du temps avec ceux distants. Chose qu'on ne fait plus ou à de rares occasions. Moments de créativité, moments de rigolades à l'oral. Quel plaisir de se retrouver quelque part. "
- Ghislain A.

photo d'un livre dans un jardin au soleil lors du confinement covid-19
Photo - Hédia Roz

"[Cette photo] représente complétement mon confinement. Un contexte entièrement mis de côté durant ces dernières années où je me ressource et me retrouve, calme, évasion, détente. J’avais oublié le bonheur de la lecture."
- Hédia Roz

le confinement permet de se retrouver en famille
Photo - Léonie O

"Pour ma part, durant ce confinement, j'ai redécouvert ma famille ... J'admire, chaque jour qui passe, la complicité qu'il y a entre mes enfants et mon conjoint. Nous profitons du temps passé ensemble. J'aime jouer, danser, rire et apprendre avec ceux qui partagent ma vie. Ils sont une richesse pour moi, ils me rendent heureuse et je me rends compte que je n'ai besoin de rien d'autre qu'eux pour me sentir bien, me sentir épanouie. Cette dure période m'aura appris que les choses simples sont les meilleures et que rien ne peut remplacer l'amour qui nous unit. Je ne me lasserai jamais de les regarder découvrir le monde ensemble. Ma plus grande passion c'est eux."
- Léonie O

faire son propre pain pendant le confinement
Photo - Laurent B

"Pour nous, il s'agit de ne garder que les cotés positifs du confinement. Pouvoir tout faire en famille, cuisiner, jardiner etc... On se sent un peu privilégiés, l'avantage de vivre en maison et d'avoir un grand jardin. Alors on repense entièrement notre jardin pour faire aboutir un projet qui n'aurait dû voir le jour que vers juin 2022."
- Laurent B

photo de nu intime confinement coronavirus covid 19
Photo - Laea d'Avalon

"Cette pandémie m'a appris à revoir mes centres d'intérêt comme la photo et à tenter de faire une séance en auto-portrait. Savoir redonner une dimension à sa créativité quand à coté, on fait un acte solidaire en cousant des masques."
- Laea d'Avalon

animaux de ferme pendant le confinement covid-19
Photo - Aurélie F

"Rentrée d'Islande où je travaillais dans une ferme juste avant le confinement, le retour au travail dans la grande distribution s'est accompagné de stress et blessures. C'est avec un peu de culot car sans expérience officielle qu'après seulement deux semaines je deviens ouvrière agricole. Pas de confinement pour moi, je passe la moitié de ma journée de travail en extérieur."
- Aurélie F

autoportrait en miroir pendant le confinement du covid-19
Photo - TTT

"On dit que l'injustice s’attrape à la naissance et qu’on s'en débarrasse difficilement ! Mais ce sont toujours les mêmes qui vivent l’injustice des guerres, de la faim, des maladies, ces centaines de milliers de victimes qui meurent chaque année dans l’indifférence générale. Personne n'aurait l'indécence d'applaudir leur mort chaque soir à 20 h ? Et pourtant... Notre silence à leur égard est une insulte à la vie... Cette planète regorge de millions de moulins à vent brassant de l'air du matin au soir et qui ont le sentiment de vivre bien ! En fait, ils brassent leur destin comme autant de vies qui leur échappent, devenues un néant impalpable, transparent. Je ne suis pas un pénitent, à genoux, attendant un miracle contre la douleur du monde ! Je suis un humain libre qui n’acceptera jamais l'indifférence ni la fatalité et je me battrai contre, jusquau bout. Pour voir le vent, il faut regarder les arbres ou les moulins à vent ; pour vivre mieux, il faut ouvrir son âme aux autres, ne jamais la refermer, sous aucun prétexte. Alors est-ce que je me sens bien dans ce confinement ? Oh oui ! Juste l’impression de traverser un désert, un désert sans fin mais avec l'espoir que ce monde peuplé d'injustice et de médiocrité, manquant cruellement d'humanité, d'humilité, soit lui aussi, un jour, définitivement confiné dans une de ces poubelles de l'Histoire. Si c’est une nécessité que de vouloir bien vivre, n’oublions jamais que d’autres, ailleurs, aimeraient tout simplement vivre et trop souvent, juste survivre..."
- TTT

haltères en béton maison pour se muscler pendant le confinement
Photo - Dorian Leclair

"Avec le confinement, les magasins de sport, et même les distributeurs en ligne, ont été dévalisés... du coup il m'a fallu recourir au système D. Un peu de plomberie, un peu de béton, et voilà une paire d'haltères neuves ET post-apocalyptiques. Et l'entraînement peut continuer!"
- Dorian Leclair

photo d'un chien en promenade confinement du coronavirus
Photo - David Sellier

"Lizie, jeune Americanstaff qui apprend des ordres à distance, une super évolution... une future chienne visiteuse pour les malades un grand cœur dans un corps de bodybuilder une boule d’amour et de douceur."
- David Sellier

autoportrait d'une jeune femme pendant le confinement en 2020
Photo - Eilyam

"Il y avait des années que je n’avais pas eu le courage de faire des autoportraits. Malgré le contexte actuel, malgré les douleurs qui m’ont obligée à quitter mon travail faute d’une solution, malgré la distance intolérable avec mon amoureux, j’ai pris mon inspiration et mon courage à deux mains, et j’y suis arrivée ! (à peu près)
Ce cliché, même s’il est vraiment très simple, met en scène le flot d’émotions qui m’a envahie cet après-midi là. L’anxiété du moment, et pourtant la conviction d’un avenir plus brillant."
- Eilyam

mise en conserve d'aliments pandémi covid-19
Photo - Adrien P.

"Quelque chose que je voulais faire depuis longtemps, mais que j'ai repoussé et repoussé."
- Adrien P.

photo d'un homme portant un masque pendant la pandémie de covid-19
Photo - Frédéric Wiltzius - Canard WC de chez Johnson - coin coin !

"Dans ce contexte anxiogène, la vie doit prendre le dessus : ça passe par le travail pour moi car j'ai besoin de m'occuper et de bouger en premier lieu. Cela passe aussi par la santé en se protégeant et en respectant les gestes barrières. La peur demeure ; cela me donne du courage.
L'ambiance de travail est toutefois tendue."
- Frédéric Wiltzius

photo de peinture - artisanat sur objets coronavirus
Photo - Annick D.

"Pendant cette période d’exception mon âme s’est colorée de nostalgie: outre mon travail de peinture sur toile et le jardinage je restaure de vieux objets ayant appartenu à mon papa décédé. Ainsi je me suis essayé à la peinture sur métal. Ce n’est pas évident pour moi car cette technique est différente, elle sèche presque instantanément."
- Annick D.

vue de la foret depuis le jardin
Photo - Viviane Ciel Dos Santos

"Depuis que le confinement a commencé pas de bol pour moi. J'étais en vacances confinée pendant 2 semaines.
Après j'ai repris le taf, j'étais contente de reprendre et de voir des visages, des humains car je vis seule. Je pars et je rentre à pied chez moi pour voir la nature si belle. Je rentre vite chez moi me confiner malgré le beau temps. Mais heureusement par ma fenêtre il y a une petite forêt que j'apprécie tant."
- Viviane Ciel Dos Santos

Témoignez vous aussi pour ce projet ! Je vous propose de réaliser vous-même une photo qui illustre ou symbolise ce qui a changé pour vous durant cette période (Une nouvelle passion pour la pâtisserie ? Une remise en question ? Une impossibilité au contraire de rester confiné ? ...) Peu importe que vous soyez totalement novice en photo ou que vous n'ayez qu'un smartphone pour les prendre : le but est de recueillir des témoignages et des créations authentiques qui nous ferons nous interroger ! Je les partagerai ensuite sur mes réseaux sociaux et sur cette page. N'oubliez pas de me donner votre nom d'auteur ainsi que votre autorisation de diffusion.

Me contacter